Cinémobile

Carré 35

  • Art et Essai
  • Réalisé par Eric Caravaca
  • Genre Documentaire
  • Durée 67 min
Voir les tarifs

Synopsis

"Carré 35 est un lieu qui n'a jamais été nommé dans ma famille ; c'est là qu'est enterrée ma soeur aînée, morte à l'âge de trois ans. Cette soeur dont on ne m'a rien dit ou presque, et dont mes parents n'avaient curieusement gardé aucune photographie. C'est pour combler cette absence d'image que j'ai entrepris ce film. Croyant simplement dérouler le fil d'une vie oubliée, j'ai ouvert une porte dérobée sur un vécu que j'ignorais, sur cette mémoire inconsciente qui est en chacun de nous et qui fait ce que nous sommes."

Infiniment pudique et d'une grande délicatesse, le cinéaste ne juge pas, prenant garde de ne jamais heurter, afin de faire revivre un passé volontairement enfoui et rendre public l'intime. D'une beauté rare, "Carré 35" est à la fois une rencontre d'une mère et son fils et des retrouvailles avec une fille et une sœur. Culturopoing.com

Film précédé de Correspondance pelliculaire de Bruno Bouchard (essai, documentaire, 7 min).

Cette correspondance pelliculaire se veut le témoin d'un amour. Un amour incommensurable qui donnera naissance à un être d'une grande sensibilité. Cet être a grandi, nourri de passion. C'est à travers les images qui se sur-impriment aux mots originels qu'il rend hommage à ses parents, à leur amour et à sa passion du cinéma. Une déclaration pour le temps qui dure dans l'éternité d'une pellicule.

Projection le vendredi 6 avril à 20h30 à Sancerre suivie d'une rencontre avec Bruno Bouchard, réalisateur du court métrage Correspondance pelliculaire.

Bruno Bouchard est un réalisateur, passeur, inventeur, bref un homme aux multiples facettes passionné de cinéma et des objets de pré-cinéma, du "ciné-jouet" et du cinéma forain. Il réalise des expositions d'objets de cinéma et anime des ateliers autour des techniques de l'image animée.

Une soirée proposée en partenariat avec la Ville de Sancerre.

Tarifs spéciaux : 4,50€ et 4€ (abonnés, - 14 ans).