Publié le 17/03/2021

Voir en ligne : Garden party

Pour la Fête du court métrage, le Cinémobile vous livre des courts métrages à domicile, pour tous les publics, pour aller à la rencontre d'univers et d'histoires singulières de cinéastes d'aujourd'hui. 

Le Cinémobile vous invite à regarder Garden party de Théophile Dufresne, Florian Babikian, Gabriel Grapperon (Animation 2D, 3D / France / 2016 / 7'25), le film d'animation le plus étonnant de l'année ! 

Découvrez le film jusqu'au 24 mars, en cliquant sur le lien Garden party grâce à l'Extra Court et l'Agence du court métrage.

Dans une villa abandonnée, des amphibiens explorent les environs, poussés par leurs instincts primaires.

Véritable météore dans le ciel de l’animation internationale de 2016/2017, Garden Party est à l’origine un film d’école, réalisé par six étudiants du MOPA, établissement spécialisé dans l’image de synthèse et installé à Arles. La perfection de son graphisme en 3D s’affirme du reste dès les premières images et la découverte des protagonistes du film, des grenouilles et crapauds plus vrais que nature, dont l’extrême détail des textures de peaux pourrait aussi bien faire penser à un documentaire animalier filmé en haute définition !

La lumière de cet impressionnant exercice de style est en outre particulièrement soignée, tandis que sa narration dévoile peu à peu un univers de désolation. On découvre une villa cossue ayant subi de lourdes avaries, avec à la clé une surprise de taille, qu’il convient de ne pas révéler ici, mais qui introduit un surprenant clin d’œil politique, à la faveur d’une chute savoureusement macabre... Dans le sillage d’une kyrielle de prix et de sélections en festivals, le film figure dans la présélection de sa catégorie pour les Oscars 2018, de quoi laisser espérer à ses auteurs de visiter la Californie, en personne cette fois et non via leurs saisissantes images numériques…