Histoires du carnet anthropométrique - samedi 7 février à 18h au Cinémobile à Jargeau

Séance-rencontre en présence du réalisateur Raphaël Pillosio et Nathalie Grenon, directrice du Cercil.

En 1912, dans le cadre d’une loi visant à contrôler le commerce ambulant, la République Française imposait le port d’un Carnet Anthropométrique d’identité à une catégorie administrative créée à l’occasion, les Nomades. A travers la restitution aux familles concernées, de photographies contenues dans les Carnets Anthropométriques, le film dresse un portrait de l’intérieur de l’extraordinaire hétérogénéité des Gens du Voyage. En contre-point, des historiens réfléchissent aux conséquences de cette loi. En interrogeant la permanence d’une exception juridique au coeur de la République Française, ce film propose de réfléchir à la situation passée et actuelle des Gens du Voyage.

« L’idée de départ du film, c’était de restituer ces photographies aux familles, surtout que certaines d’entre elles ont très peu de photographies de leurs ancêtres. Ensuite m’est venue l’envie de mêler ces restitutions de photographies à un film sur la loi de 1912 et par un prolongement logique, au statut actuel des Gens du Voyage. Cet enchainement m’est apparu comme une évidence. Ces lois sont au coeur de la vie d’une catégorie de la population française depuis un siècle. Et elles sont complètement ignorées ! Quand aujourd’hui je parle du Carnet de Circulation, mes interlocuteurs sont incrédules : comment comprendre qu’aujourd’hui encore des français subissent un accès discriminatoire au droit de vote, sont obligés d’avoir une commune de rattachement qu’ils ne peuvent pas choisir librement et sont contraints de faire signer un « visa intérieur » tous les trois mois à la Gendarmerie. » R. Pillosio.

Une séance proposée par Ciclic et le Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d'Hiv en collaboration avec la ville de Jargeau.

Tarif unique : 4.20€